• Du 13 au 22 février 2015: Expression dentelles

    Posted on janvier 22, 2015 by in Expositions passées

    01 expression dentelles  texte bleuLe musée des coiffes et des traditions a poursuivi son action de promotion des techniques ou des effets décoratifs traditionnels, tels que revisités dans l’Art contemporain.

    Cette année, carte blanche a été donnée à trois artistes bien connus de la région :

    • Jean Michel LETELLIER
    • Miki NAKAMURA
    • Sandrine PINCEMAILLE.

    Après s’être imprégnés des lieux, ces derniers ont investi l’intégralité du château-musée, réinterprété la dentelle en utilisant des matériaux inhabituels, et joué avec les matières et la lumière pour nous surprendre et nous faire rêver.

    Les nombreux visiteurs ont parcouru les dix salles du musée, à la recherche d’environ soixante dix oeuvres contemporaines qui étaient judicieusement mêlées aux collections permanentes et ont beaucoup apprécié ce mariage harmonieux entre l’ancien et le contemporain.

    Le clip vidéo de l’exposition.

    Jean Michel LETELLIER,  artiste papier

    • Son domaine d’expression :

    Jean- Michel Letellier

     

     

    Faisant évoluer les techniques traditionnelles de fabrication du papier et utilisant les fibres végétales d’écorce de mûrier, Jean Michel Letellier joue avec la lumière et les effets de transparence, en travaillant la pâte à papier liquide avec laquelle il dessine en l’étendant, en la striant ou en l’évidant.

    Tout l’intérêt de son travail est dans la transparence et la finesse d’exécution.

     

    • Son parcours:
    Double Blanc  Jean-Michel LETELLIER

    Double Blanc
    Jean-Michel LETELLIER

    Jean-Michel Letellier a toujours été passionné par le papier qu’il utilisait initialement comme support à ses encres et  à ses dessins à la cire, et comme matière à ses pliages.

    A partir de 1997, il souhaite passer à la fabrication même du papier avec le désir de revisiter cette technique traditionnelle et séjourne en Asie (Japon et Népal) à plusieurs reprises de 1997 à 2000.

    La présentation de ses premières pièces lui permet d’être lauréat de la Villa KUJOYAMA (l’équivalent de la Villa Médicis au Japon) en 2000 et de trouver l’atelier au sein duquel il va  développer une expression graphique avec le seul jeu de la matière. Il revisite l’idée de la feuille de papier au point de la concevoir en elle-même comme une sculpture, alternant la matière et le vide. Il peut alors créer des cloisons d’influence japonaise.

    De retour en France en 2001, il expérimente, dans son atelier de Trélazé ses  idées de techniques nouvelles. Il est rejoint par Miki Nakamura en 2004 et le couple développe, pour des architectes d’intérieur ou des paysagistes, des panneaux coulissants ou fixes insérés dans du verre feuilleté. A partir de 2010, Jean-Michel Letellier privilégie son activité artistique pure.

     

    Miki NAKAMURA,  artiste fibres

    •  Son domaine d’expression :

    Miki Nakamura

     

     

    Travaillant la fibre végétale du mûrier, Miki Nakamura l’étire et la modèle jusqu’à lui faire perdre sa propre forme et prendre celle d’objets improbables réalisés à l’aide de moules, en nombre limité. Ses filaments s’entrelacent avec délicatesse, évoquant la finesse de la porcelaine ou de la dentelle.

    Art japonais à part entière, la technique ancestrale de fabrication du papier lui permet de faire dialoguer subtilement la lumière et  la matière.

     

    •  Son parcours:
    Anémones de mer  Miki NAKAMURA

    Anémones de mer
    Miki NAKAMURA

    Née en 1974 à Hiroshima, Miki Nakamura est diplômée de l’École d’Art d’Osaka au Japon.

    Elle fait ses débuts dans le monde du papier en 1997, au sein des ateliers Fujimori à Shikoku. Elle y apprend les techniques de fabrication du papier et découvre l’intérêt esthétique de l’écorce de mûrier qu’elle va travailler pour créer des œuvres lumineuses. Elle y rencontre Jean-Michel Letellier et l’assiste dans ses recherches.

    Elle perfectionne ensuite sa technique en Chine, en travaillant dans les plus anciens ateliers de fabrication de papier.

    Depuis 2004, elle vit et travaille avec Jean-Michel Letellier à Trélazé et contribue largement à la mise au point technique et au développement de leur univers créatif. Elle anime régulièrement des stages d’été et collabore aussi avec d’autres artistes pour la transposition de leur dessin en utilisant les techniques de fabrication du papier.

     

    • Leurs dernières expositions au cours des cinq précédentes années :

    2009 :  Anjou Design  à la collègiale Saint Martin d’Angers

    2010 :  Art et chapelles en Anjou , Chapelle privée de Murs Erigné ( Miki Nakamura), Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire (Jean-Michel Letellier)

    2013 : Art et chapelles en Anjou: Chapelle de la vraie croix Abbaye de la Boissière  (Jean-Michel Letellier), Chai Pierre et Bertrand Couly Chinon (37), La Halle au blé  La Flèche (72), Paris  Salon Révélations au Grand Palais

    2014 : Féminines et papiers de prière Saint Florent le Vieil, La grande galerie –  Savasse (26), Couvent des Urbanistes- Fougères (35), Galerie des marches – Aubusson (23), Galerie Lionnelle Courbet et Parcours Saint Germain –  Paris, Galerie 28 Rue Burdeau – Lyon (69).

    Petite robe  Jean-Michel LETELLIER

    Petite robe
    Jean-Michel LETELLIER

    Sept fleurs Miki NAKAMURA

    Sept fleurs
    Miki NAKAMURA

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Coiffe des Ponts-de-Cé en fibres de mûrier réalisée par Niki NAKAMURA

    Coiffe des Ponts-de-Cé en fibres de mûrier réalisée par Niki NAKAMURA

     

     

     

     

     

    A l’occasion de cette exposition, Miki NAKAMURA a réalisé avec virtuosité une délicate coiffe des Ponts-de-Cé en fibres de mûrier.

    Contact : Atelier Letellier-Nakamura 243 Rue Jean Jaurès 49800 Trélazé.

    www.letellier-nakamura.com

     

     Sandrine PINCEMAILLE, licière et artiste plasticienne

    • Son domaine d’expression :

    Sandrine Pincemaille

    Son terrain de prédilection est le textile est et la notion de réseau au sens large du terme,  ses recherches allant au-delà des formes traditionnelles. Au fil du temps, elle a développé une technique personnelle aux résultats étonnants.

    Ses réalisations, à partir de matériaux souvent issus de notre environnement industriel (plastiques, fils de colle…) sont en grand ou petit format, en 2D ou en 3D. Tout est possible…

    Entre vide et matière, elle crée des espaces pleins de poésie et de légèreté.

     

    •  Son parcours:
    Sous bois Sandrine PINCEMAILLE

    Sous bois
    Sandrine PINCEMAILLE

    Après avoir suivi l’enseignement de Pierre Daquin  à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts d’Angers, Sandrine Pincemaille a obtenu son diplôme de licier en 1995. Depuis 1998, elle y enseigne à son tour, au sein de l’atelier Tapisserie/Art Textile.

    Cofondatrice de l’atelier de la Licorne, elle travaille au sein du Centre Régional d’Art Textile (de 1995 à 2003) puis est en résidence à l’Espace Daviers, mis à disposition de divers artistes par la ville d’Angers, jusqu’en 2009.

    Depuis cette date,  elle choisit d’implanter son atelier en milieu rural, à Rochefort-sur-Loire. Adhérente des Ateliers d’Art de France, elle réalise des commandes publiques et privées, et répond à divers concours.

    Toujours en quête de partage et d’échanges, elle anime régulièrement des stages pour adultes et pour enfants et participe à de nombreuses expositions.

    • Ses dernières expositions au cours des cinq précédentes années :

    Expositions personnelles :

    • 2010 : Hôtel Huger, La Flèche, Grand Théâtre d’Angers,
    • 2011 : Ancenis, Chapelle des Ursulines.   » Les Nouvelles coïncidences » Galerie Charlotte Norberg,
    • 2012 : Le garage, Château-Gontier
    • 2013 : « Les boites à Cultures », Bouchemaine,
    Robes Sandrine PINCEMAILLE

    Robes
    Sandrine PINCEMAILLE

     

    Expositions collectives :

    • 2009 : “Art et Chapelles“, Château de Pimpéan
    • 2010 : “ Le tissu dans tous ses sens “, Biennale d’Art Textile Contemporain, Musée des tissus et des Arts Décoratifs de Lyon  « Ultra dentelle“, Galerie Collection
    •  2012: “Jardins en métamorphose “, Thiais “Plastique“, Oyonnax
    • 2013 : Colysée de Lambersart
    • 2014 : « Féminines ?“, Saint Florent le Vieil,“Cent Motifs“, ’Atelier des Ateliers d’Art de France,  Paris.

     

    Contact : Atelier de la Licorne, Grand’Cour, 49190 Rochefort- sur- Loire     http://www.sandrinepincemaille.com