• Du 1er avril au 30 septembre 2018 : « Tireurs de fils, broderies bretonnes »

    Publié le 2 avril 2018 dans Prochaines expositions

     

    AFFICHE Expo 2018 POUR WEB

    La thématique de l’exposition

    Le musée des coiffes poursuit son cycle d’expositions consacrées à la broderie et fait souffler un vent breton aux Ponts-de-Cé.

    Plus de 100 pièces anciennes et les créations de trois brodeurs bretons contemporaines sont présentées au public : Pascal Jaouen, David Le Gac et Mathias Ouvrard.

    C’est l’occasion de rendre hommage aux brodeurs bretons d’hier et d’aujourd’hui, ces artisans habiles qui, en réalisant de flamboyants costumes de cérémonie, font preuve d’une belle créativité, d’un sens certain des couleurs et de la composition.

    En langue bretonne, les brodeurs bigoudens se nomment  « an dennerien-neud », littéralement « les tireurs de fils », inspirant le  titre donné à cette exposition.

     

     

    Quelques exemples des pièces anciennes

    Chuppen bigouden vers 1910. Broderies au fil de soie sur drap de laine.

    Chuppen bigouden vers 1910. Broderies au fil de soie sur drap de laine.

    Chupenn d’homme de Ploaré vers 1870 . Broderies au fil de laine sur drap de laine.

    Chupenn d’homme de Ploaré vers 1870 . Broderies au fil de laine sur drap de laine

    Bonnet d'enfant glazik vers 1900-1910

    Bonnet d’enfant glazik vers 1900-1910

     

     

     

     

     

     

     

    Broderie richelier sur tablier de velours de Guémené- sur- Scorff

    Tablier de Guémené s/Scorff.

    Broderies de perles d'un tablier de Plougastel-Daoulas

    Tablier de Plougastel-Daoulas

    Détail de la broderie d'une coiffe du Fouesnant

    Détail de la broderie d’une coiffe du Fouesnant

     

    Les brodeurs contemporains invités par le musée

    Pascal Jaouen

    Crédit photo Emmanuel Pain

    Crédit photo Emmanuel Pain

    Breton et fier de l’être, Pascal Jaouen s’initie très jeune à la broderie. Passionné, il sillonne sa région pour recenser les techniques et les points oubliés. Ce travail de mémoire et cette richesse patrimoniale seront à l’origine de la création de son école de broderie d’Art à Quimper en 1995. Son talent de projeter au XXIème siècle un savoir-faire millénaire, lui confère une renommée au-delà des frontières…

    Son école, présente sur toute la Bretagne, a tissé sa toile jusqu’à Paris, Orléans, Lyon, ainsi qu’à l’étranger et accueille aujourd’hui près de 1 500 élèves par an.

    Infatigable passeur d’histoire, il redonne ses lettres de noblesse à la mode et la broderie bretonne à travers ses créations de brodeur styliste, qu’il présente lors de défilés « haute broderie », enracinées de manière subtile dans une tradition séculaire et d’une modernité saisissante : en 2002, « Itinérances », en 2010,  « Au Fil des 3 éléments », en 2011, « Regards vers l’Ouest » et en 2014, « Gwenn-ha-Du ».

    Après avoir créée un atelier de confection ouvert aux particuliers en 2003,  il lance sa collection prêt à porter en 2011. Il publie de nombreux ouvrages de motifs de broderie bretonne et plusieurs livres.

    Voir le site internet de l’Ecole de broderie d’art de Quimper.

    Les pièces exposées en 2018 au musée des Ponts-de-Cé sont issues de la collection Pascal Jaouen de 2014 intitulé « Gwenn-ha-Du » (c’est-à-dire blanc et noir, aux couleurs du drapeau breton).

     

    Bro gozh ma zadoù
    Collection Gwenn-ha-Du -2014      

    Borledenn
    Collection Gwenn-ha-Du -2014  

     

     

     

     

     

     

     

     

                                                                   

     

    Contact : Ecole de Broderie d’Art de Quimper.

    pascaljaouen.com Tel : 02 98 95 23 66

    Voir l’ambiance du défilé de 2014

     

     

    David Le Gac

     

    Portrait de David Le Gac Brodeur à Brest

    Né en 1970 à Concarneau dans une famille où la culture bretonne reste très présente au quotidien, David Le GAC a vécu toute son enfance et son adolescence près de Quimperlé.

    Pour ses études de langues étrangères appliquées, il doit quitter la Bretagne puis la France et s’installe en Allemagne pendant quelques années, s’intéressant alors à l’enseignement des langues puis à la pratique des techniques du marketing international.

    De retour au pays à l’âge de 27 ans, il change complètement de voie professionnelle.

    En 1997 et 1998,  il se forme d’une manière intensive aux différentes techniques de la broderie main auprès de plusieurs professionnels bien connus comme Pascal JAOUEN et Marie-Thérèse Le BIHAN.

    De septembre 1998 à juin 2005,  il enseigne au sein de  l’école de Broderie de Quimper fondée par Pascal JAOUEN et en devient le codirecteur en 2000.

    Au cours de l’été 2006, il se met à son compte et ouvre « L’Atelier de David » à Brest.

    Projet mémé. Portrait de famille brodé par David Le Gac en 2018

    Projet mémé. Portrait de famille brodé par David Le Gac en 2018

    Il enseigne actuellement la broderie sous la forme de stages et de cours hebdomadaires à Brest et à Plougastel-Daoulas.

    Son « projet Mémé » est un émouvant hommage rendu par le brodeur à son arrière grand-mère, Marie-Josèphe PERON, décédée en 1988 et qui a porté toute sa vie la coiffe du Fouesnant.

    Il l’a terminé en mars 2018 et ce portrait brodé est présenté pour la première fois au public.

    Contact : Atelier de David Tel 06.81.67.94.67

     

     

    Petite visite à l’Atelier de David LCI 27.04.2018

     

     

     

    Mathias Ouvrard

     

    Mathias Ouvrard dans son atelier Crédit Photo Mathias Ouvrard

    Mathias Ouvrard dans son atelier
    Crédit Photo Mathias Ouvrard

    Né à Quimper en 1990, Mathias OUVRARD passe toute sa prime jeunesse en Bretagne. Comme beaucoup de petits bretons, il fréquente très tôt les cercles celtiques et à l’âge de quatorze ans, il découvre et se prend de passion pour l’art ancestral et encore vivace de la broderie bretonne.

    Après des études d’arts appliquées au Paraclet de Quimper, il intègre la section broderie de l’Ecole supérieure Duperré de Paris où il développe son sens créatif.

    Après avoir obtenu son Diplôme des métiers d’art en 2011,  il enseigne la broderie au sein de l’école de Pascal Jaouen pendant quelques mois avant de se mettre à son compte.

    Il travaille pour des collections de créateurs et installé à Quimper comme brodeur professionnel, il réalise des pièces uniques en adaptant et modernisant les techniques et les motifs traditionnels  selon ses envies et ses besoins (ligne de nœuds papillons, bijoux et accessoires féminins…).

    Broderie Mathias Ouvrard de Quimper

    Corselet de velours noir perlé. Collection 2017, en collaboration avec le couturier Thomas JAN. Crédit photo Mathias Ouvrard

    La création contemporaine l’inspire et en compagnie du couturier Thomas Jan de Mûr-de-Bretagne, il élabore des lignes de vêtements contemporains d’inspiration glazig.

    Les défilés de leurs collections sont présentés lors du Festival de Cornouaille 2016 et 2017 et remportent un vif succès.

    Pour cette exposition, il a sélectionné quelques-uns de ses délicats nœuds papillon et trois pièces de la dernière collection de Thomas Jan à laquelle il a collaboré.

    Contact : Facebook  Mathias Ouvrard Broderies 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Du 1er avril au 30 septembre 2018, venez découvrir « Tireurs de fils,  broderies bretonnes » aux jours et heures habituels d’ouverture du musée des coiffes et des traditions.

     

    Quelques données pratiques

    Le lieu : Le Château-Musée des Coiffes et des traditions est situé à face à l’Hôtel de Ville des Ponts-de-Cé (49130), au 4 de la rue Charles de Gaulle, soit à 10 mn du centre historique d’Angers (bus n°3).

    Les horaires et jours d’ouverture :

    • En avril, mai, juin et septembre: samedis, dimanches et jours fériés, 14h -18h.
    • Juillet et août: tous les jours de 14 h à 19 h.
    • Les 10 mai, 15 et 16 septembre: 10h -12h et 14h -18h.
    • Le 19 mai : nuit des musées de 19 h à 23 h avec des animations surprises.

    Visites de groupes sur réservation avec guide inclus dans le tarif de visite.

    Visite individuelle de l’exposition avec guide  et sans réservation les  27 mai, 17 juin, 12 juillet, 16 août et 23 septembre à 15h.

    Les tarifs :  Plein tarif 3,5 euros, Tarif réduit 2,50 euros (groupes de plus de 15 personnes, Carte Cezam, Pass culture, étudiants, demandeurs d’emploi,  handicapés), Gratuit pour les moins de 18 ans et City Pass.

    Contact : amisdumuseedescoiffes@gmail.com  Tel  02.41.79.75.79